Publications > Actualité > Agressions d'agents pénitentiaires : le triste ...

Agressions d'agents pénitentiaires : le triste résultat d'une myopie gouvernementale.

Unité Magistrats 24 janvier 2018

Agressions d'agents pénitentiaires : le triste résultat d'une myopie gouvernementale.  - Syndicat Unité Magistrats

Unité-Magistrats renouvelle son soutien à tous les personnels de l'Administration pénitentiaire exerçant leurs fonctions en détention, qui subissent au quotidien des actes de violence souvent graves mais rarement relayés par les médias.

La détérioration des conditions de sécurité dans lesquelles ces agents travaillent est très largement imputable à l'incurie des pouvoirs publics qui n'ont pas pris la mesure des problématiques pourtant identifiées depuis fort longtemps. La situation actuelle, que l’on peut qualifier d’explosive résulte d'un sous-effectif chronique du personnel pénitentiaire, du sous-équipement immobilier carcéral ainsi que du relâchement accru des règles de sécurité.

Malheureusement, ce ne sont pas les premières annonces des options retenues par la Chancellerie pour le chantier « Sens et efficacité des peines » qui sont de nature à nous rassurer.

Unité-Magistrats, qui a proposé de faire un état des lieux objectif des différents établissements loin des idéologies et des postures, renouvelle sa revendication de l’organisation « d’États généraux de la Sécurité et de la Justice » reprenant l’ensemble de la chaîne pénale, des politiques de sécurité jusqu’à l’exécution des peines, et prenant en compte la réalité de la délinquance, sans faux semblant ni a priori.